Les marges de manoeuvre

Malgré un plan national lancé dans toutes les grandes et petites agglomérations de France, votre ville n’a toujours pas été raccordée à la fibre optique ? En effet, toutes les villes n’ont pas encore été intégrées à ce plan et, force est de constater que le câblage de l’Hexagone dans son intégralité risque de prendre encore de nombreux mois, voire de nombreuses années. Vous ne disposez pas, pour le moment, de cette connectivité à haute vitesse à votre plus grand regret ? Ainsi, vous êtes à la recherche d’une solution alternative pour passer outre le fait que votre logement actuel soit non-éligible à cette technologie ?

 

Quelles sont donc les solutions dont je dispose si mon logement est non-éligible à la fibre optique ? Comment faire pour transformer mon logement non-éligible en un endroit de réception Internet à haute vitesse, malgré tout ? Eléments de réponse, et bien plus encore, dans les lignes et les paragraphes qui suivent.

 

La fibre optique en quelques mots

 

Avant de passer à toutes les solutions qui s’offrent à vous pour contourner le problème posé par l’absence de fibre dans votre logement actuel, prenons quelques instants pour décrire ce qu’est véritablement cette « fibre » dont tout le monde parle. En effet, impossible de passer à côté : tous les opérateurs, tous les acteurs du marché des télécommunications ne cessent de parler de cette grande avancée technologique qui envahit, petit à petit, notre beau pays. Mais qu’en est-il réellement ?

 

On doit l’invention de la fibre à l’entreprise américaine Corning Glass Works, aujourd’hui mieux connue sous le nom de Corning Incorporated, qui, en 1970, eut l’idée dans ses laboratoires de développer un tel composant et d’en faire un nouveau moyen de transmission. La fibre dite optique est donc purement et simplement un fil en verre, ou en plastique, très fin et qui a la propriété d’être en fait un conducteur de lumière qui peut tout à fait servir et être efficace dans le cadre de la transmission de données, tout cela à l’aide de la lumière (on parle alors de fibroscopie). Le débit d’information offert se trouve être nettement supérieur à celui que l’on pourrait obtenir à l’aide de câbles coaxiaux plus classiques. Ainsi, la fibre dite optique peut être utilisée dans des réseaux que l’on appelle à « large bande » pour faire transiter aussi bien la télévision, le téléphone, la visioconférence ou encore des données informatiques dans des volumes jusqu’alors pas atteints.

 

Entourée d’une simple gaine de protection, la fibre que l’on appelle optique peut donc être utilisée pour conduire une lumière entre deux lieux dont la distance peut être de plusieurs centaines ou milliers de kilomètres. Ce signal lumineux entièrement codé étant alors capable de transmettre une incommensurable quantité d’informations et de permettre ainsi une communication à très longue distance et ce en un rien de temps.

 

Non éligible ? Les alternatives possibles

 

Maintenant que les présentations ont été faites avec la fibre dite optique, il est grand temps de passer à toutes les solutions qui s’offrent aux personnes qui ne peuvent bénéficier, jusqu’à maintenant, d’une telle technologie. Si votre logement est non-éligible à la fibre optique, ces lignes sont faites pour vous. Malgré l’essor de la fibre, force est de constater que les grands opérateurs nationaux ont pensé à tout le monde et que ces derniers ont tout mis en œuvre pour proposer des alternatives de qualité qui permettent de répondre aux mêmes besoins, presque d’une façon identique.

 

Le boîtier 4G

 

De toute évidence, LA solution qui vient en tête dès lors qu’il devient impossible de profiter de la fibre dans son logement. Avec Bouygues Telecom en première ligne, suivi de tous les autres opérateurs, cette technologie du boîtier 4G se développer à grande échelle pour offrir à tous les consommateurs une connexion rapide, n’importe où et n’importe quand. Un simple boîtier fonctionnant en Wifi distribue alors, et ce à tous les appareils de votre maison, une connexion de qualité et suffisamment rapide répondre à la majeure partie des utilisations courantes.

 

Tout cela pour un abonnement mensuel dont le prix n’a rien d’effrayant et qui se situe dans la fourchette classique des abonnements box classiques proposés par les différents opérateurs. Une très bonne alternative à découvrir sans plus attendre mais en prenant tout de même le temps de comparer les offres proposées par chaque opérateur : une bonne affaire est toujours à faire !

 

La connexion à haute vitesse malgré un réseau non fibré

 

Seconde alternative intéressante à la fibre, à prendre en compte en plus de celle proposée précédemment, et autre solution qui se trouve avoir pignon sur rue en ce moment, le recours à une connexion à haute vitesse et ce sans pour autant disposer de la fibre à son domicile. En effet, et parce que les réseaux de télécommunications ne cessent de se développer et de s’améliorer en France, il est désormais possible de profiter d’une rapidité de connexion certaine sans la fibre. Certes, le débit entrant et le débit sortant ne sont pas aussi impressionnants, mais suffisants pour une utilisation courante qui ravira la majeure partie des internautes en herbe. Prenez bien le temps de comparer les offres et de vous renseigner sur les vitesses de connexion offertes par chaque opérateur. Comme dit précédemment, il est toujours intéressant de pouvoir faire une bonne affaire.

 

https://www.bouyguestelecom.fr/offres-internet/4g-box

 

https://www.lesechos.fr/31/01/2017/lesechos.fr/0211753069226_internet—quelles-alternatives-pour-le-tres-haut-debit-en-france–.htm